Vous êtes ici : CIRCUITMORTEL » Pilote » Baptiste Felgerolles, un motard breton qui ne lâche rien !

Baptiste Felgerolles, un motard breton qui ne lâche rien !

Nous suivons tout ce qui concerne la passion pour les engins qui vont vite avec un moteur. Logique dès lors de vous faire partager la vie d’un pilote moto malouin qui nous impressionne.

Nous avions présenté Baptiste Felgerolles à la même époque l’an dernier. Après une belle sixième place à la Coupe de France Promosport 500 cc, il avait pris la décision de s’inscrire dans la catégorie supérieure en 2018. A force de ténacité et de travail, Baptiste a gagné son pari. C’est au guidon d’une Yamaha R6 600 cc qu’il a exprimé son talent en 2018.

Baptiste-Felgerolles- 2018- Soirée-remerciements- Photo-Thierry-Le-Bras

Baptiste-Felgerolles- 2018- Soirée-remerciements- Photo-Thierry-Le-Bras

Le pilote breton n’a pas ménagé ses efforts. Plus que jamais, nous croyons en lui. Un motard doué qui s’attache tout le temps à progresser. Les caractéristiques de sa moto donnent une idée des sensations qu’elle procure. La Yamaha R6 développe 135 ch pour 184 kg, soit un rapport poids/puissance de 1,362 kg/ch. A titre d’exemples celui d’une Porsche GT3 RS s’établit à 2,8 kg/ch tandis qu’une Ferrari 488 GTE Evo engagée par AF Corse au Mans 2018 faisait elle-aussi moins bien que la moto avec 2,461 kg/ch ! Baptiste apprécie sa machine. Pour ceux à qui les chiffres ne parlent pas, précisons que la Yamaha R6 atteint les 260 km/h dans les plus longues lignes droites des circuits inscrits au calendrier du championnat.

« C’est facile de rouler vite avec elle, mais difficile de rouler très vite. C’est une excellente machine avec un train avant de folie, très précis. Le moteur screamer se révèle pointu. Je me sens très bien à son guidon. Nous allons faire de grandes choses ensemble, j’en suis sûr. Plus je peux rouler en entraînements, mieux je maîtrise la finesse des réglages et plus j’acquiers d’expérience. »

Baptiste Felgerolles

Baptiste-Felgerolles - Yamaha-R6 - Alès -1- photo-Les-shoots-d-Elo

Baptiste-Felgerolles – Yamaha-R6 – Alès -1- photo-Les-shoots-d-Elo

La détermination de Baptiste ne saurait laisser insensible. Il est né pour courir, signer des performances, gagner. Il met tout en œuvre pour ne pas rêver sa vie, choisissant au contraire de vivre ses rêves, de les transformer en réalité.

« Je pense que si vous devez vous investir dans une discipline, comme la course automobile, soit vous le faites bien, soit vous ne le faites pas du tout », affirmait Ayrton Senna, un pilote que j’ai toujours admiré. Ce qui est vrai en course auto l’est aussi dans le domaine de la moto. Alors, je m’en inspire.

Baptiste Felgerolles

Une année pour apprendre, une année pour gagner !

Un théorème incontournable dans l’univers des sports mécaniques. Baptiste Felgerolles savait que le passage en 600 cc impliquerait un peu de patience afin de remporter son nouveau challenge, intégrer la tête du peloton de sa nouvelle catégorie. Des aléas imposeraient un apprentissage dans la douleur, des moments plus difficiles que prévu. Mais finalement, la saison 2018 lui assurerait un bon apprentissage car les épreuves rendent plus fort.

Baptiste m’a fait l’honneur de m’associer à la rédaction de ses comptes rendus de courses. Attention, ce qu’il exprime dans ses textes vient de lui. Je ne fais que l’aider à mettre en forme. Cette mission m’a offert l’occasion de suivre ses résultats de près et de me sentir concerné par tout ce qui lui arrivait.

Le dimanche 6 mai 2018, Baptiste court à Carole. Nous sommes encore au début de la saison. Je suis les classements sur le site des Coupes de France Promosport. J’y découvre que le pilote malouin dont je connais l’attachement à ce circuit sur lequel il a signé une superbe deuxième place la saison précédente en 500 cc a abandonné au début de la première manche et ne prend pas le départ de la seconde. J’imagine un pépin mécanique en espérant que le problème ne générera pas trop de frais ni d’heures de travail sur la moto. Baptiste m’appelle le lendemain. A ma question sur une casse mécanique, il répond que c’est le bonhomme qui a subi de la casse à cause d’un autre concurrent qui l’a percuté à plus de 100 km/h dès le premier tour.

Baptiste-Felgerolles - Yamaha-R6 - 2018 - Carole - photo-Delarue-Photography

Baptiste-Felgerolles – Yamaha-R6 – 2018 – Carole – photo-Delarue-Photography

Après un passage au poste de secours du circuit puis les premiers examens à l’hôpital le plus proche, le pilote breton sait qu’il souffre au moins d’une fracture du pouce, peut-être accompagnée de lésions des tendons. Il obtient l’autorisation de rejoindre ses bases malouines mais il devra consulter à nouveau le plus tôt possible. Lorsque nous échangeons par téléphone, rendez-vous est déjà pris avec un chirurgien pour le mardi matin. Le jeune homme fait preuve d’un calme et d’un sang-froid à la hauteur de sa force mentale et de son courage. Pas de plainte, pas d’angoisse de l’hospitalisation, juste la déception de manquer une ou deux courses le temps que son corps se répare.

Nous convenons de prendre un café ensemble après son rendez-vous avec le chirurgien, tout au moins s’il va bien. Baptiste doit aller à l’hôpital plus tôt que prévu. De fortes douleurs font craindre une lésion aux reins ou à la rate. La prudence impose une consultation au service des urgences. Heureusement, ses inquiétudes à ce niveau seront dissipées. Tout comme quelques heures plus tard celles d’une opération du pouce ou des tendons.

Lorsque nous nous nous retrouvons devant un café au Clipper à Saint-Servan, la volonté et le courage de Baptiste me touchent. La fatigue et les souffrances des jours précédents marquent son visage. Mais la détermination implacable du pilote de haut niveau apparaît dans son regard. Il analyse la situation avec lucidité et objectivité. S’il regrette les points perdus et les courses manquées à cause de l’accident, il se projette dans l’avenir avec confiance et sérénité. « Ce n’est pas un accident qui va m’arrêter, assure-t-il. Mon envie de piloter et ma motivation sont intactes. Je serai vite de retour, plus fort ». Une réaction de champion.

Panne-à-Magny-Cours - 2018 - photo- Baptiste-Felegerolles

Panne-à-Magny-Cours – 2018 – photo- Baptiste-Felegerolles

Des coups durs, Baptiste en connaîtra d’autres durant la saison. Il positivera toujours, retenant les bons moments et sa progression constante.

Côté coups durs, il y eut la panne électrique totale à Magny-Cours. Impossible de trouver la solution tout seul sur place. J’ai dû renoncer et rentrer à Saint-Malo avec le moral dans les bottes de motard. Il y eut des pannes de camion, et une grosse panne de budget en fin de saison.

J’ai connu aussi de très bons moments. Le bonheur absolu de piloter une moto passionnante, de signer de très bons chronos comme au Mans, d’être remarqué et encouragé par des gens du milieu moto, de vaincre le signe indien lors de ma dernière course de l’année. J’ai montré à Alès que je savais finir et me classer honorablement, même avec une moto fatiguée, des soucis financiers… Et je n’oublie pas le réconfort de sentir mes partenaires, ma famille, mes amis et mes supporters avec moi quoi qu’il arrive.

Baptiste Felgerolles

Baptiste-Felgerolles-Yamaha-R6-N-21 - 2018- Entraînement-Calafat - Photo-MPS

Baptiste-Felgerolles-Yamaha-R6-N-21 – 2018- Entraînement-Calafat – Photo-MPS

Baptiste a progressé à chaque épreuve, que le mot s’apprécie au sens de course ou à celui de difficulté à surmonter. Il a mûri. Il a beaucoup appris, sait de mieux en mieux comment s’améliorer et aller très vite. Les coups durs l’ont projeté sur la trajectoire des gros résultats en 2019.

Un pilote généreux, un garçon généreux

Le pilotage de Baptiste Felgerolles se révèle à l’image de sa personnalité. Un attaquant qui n’oublie pas sa tête à la maison les jours de course. Un style généreux, agressif, mais propre.

« Je suis un très gros freineur. C’est indispensable car jusqu’à présent en tout cas, je n’ai jamais disposé du moteur le plus puissant du plateau. Il faut que je freine très tard si veux bien me placer dès les premiers virages en course. Je garde cependant présente à l’esprit la nécessité de ré-accélérer le plus tôt possible et le plus fort possible. Je ne sacrifie pas la sortie à la force du freinage »

Baptiste Felgerolles

Baptiste-Felgerolles - Yamaha-R6 -2018- Le-Mans - photo-French-Arrogance

Baptiste-Felgerolles – Yamaha-R6 -2018- Le-Mans – photo-French-Arrogance

Généreux dans son pilotage, Baptiste l’est aussi dans la vie.

« Certains reprochent aux pilotes de vivre dans un petit monde égoïste. Je suis conscient que même ceux qui galèrent financièrement – c’est mon cas – sont des privilégiés. Nous sommes en bonne santé et nous pratiquons une activité qui nous passionne. Alors, il faut aussi donner aux autres. Je suis fier que la compétition moto me fournisse l’opportunité d’aider à la collecte de fonds dans le but de vaincre une maladie cruelle dont j’ai pu constater les effets sur une personne qui m’était chère. Ma moto portera en 2019 les couleurs d’ARSEP – Solidaires En Peloton, une fondation qui lutte contre la sclérose en plaques. »

Baptiste Felgerolles

Et n’oublions pas sa générosité dans l’effort. Baptiste travaille tout le temps. Ne disposant pas de fortune personnelle et ne comptant pas sur les jeux de hasard, il gagne sa vie en tant que serveur dans la restauration. Un job souvent pénible et dévoreur de temps dans lequel il se montre efficace, gentil et organisé.

Baptiste-Felgerolles - entraînement-physique - photo-Kevin-Piémontois

Baptiste-Felgerolles – entraînement-physique – photo-Kevin-Piémontois

Il s’attache à parfaire sa condition physique lors de ses temps libres.

« Je privilégie de plus en plus les aspects qualitatifs. Je travaille sur le concentrique (les fibres musculaires externes) et l’excentrique (les fibres musculaires internes). Je fais des parcours training, des circuits cardio couplés avec des exercices musculaires. Je soigne l’équilibre. Certains entraînements correspondent à ceux des boxeurs. Quitte à souffrir, ce qui ne me fait pas peur, je dois penser sans relâche à ma souplesse et à mon endurance. L’objectif, améliorer mon efficacité au guidon de ma Yamaha R6. Le moyen, atteindre le physique idéal d’un pilote moto ! »

Baptiste Felgerolles

Baptiste-Felgerolles- 2018 - Enduro-Nouvoitou- Photo-Team-Felgerolles

Baptiste-Felgerolles- 2018 – Enduro-Nouvoitou- Photo-Team-Felgerolles

La préparation physique du pilote malouin intègre également des séances d’enduro.

« Pendant la trêve hivernale, je roule en enduro. Ces séances m’aident à maîtriser la glisse. En plus, je prends plaisir à garder le contact avec les sensations d’un accélérateur et d’un frein ! »

Baptiste Felgerolles

La liste des tâches de Baptiste ne s’arrête pas là. L’entretien, la maintenance et la préparation sa moto représentent de nombreuses heures de labeur. La recherche du nerf de la guerre, le budget, s’accompagne de son lot d’angoisses.

Et comme le garçon a à cœur de se montrer parfait, il exerce son potentiel à communiquer encore mieux. Et il y réussit, comme dans tout ce qu’il entreprend.

Baptiste Felgerolles, un excellent vecteur de communication

Que cherche un sponsor qui investit dans un sport mécanique ? Un retour sur investissement supérieur à une publicité traditionnelle. Le partenariat avec un pilote prouve que l’entreprise affiche des valeurs de compétence et d’audace. Qui choisir ?

Baptiste Felgerolles, garçon simple et vrai, possède le « quelque chose en plus » qui fait les champions et satisfera ses partenaires. Ce qu’il a réalisé jusqu’à présent avec beaucoup de talent, de volonté, mais peu de moyens inspire le respect. Le pilote dispose d’un potentiel énorme. Les spécialistes du monde de la moto l’ont remarqué. Sa sincérité toucherait les cœurs les plus durs. Baptiste ne cherche jamais de fausses excuses. S’il va à la faute, ce qui arrive à des champions du monde comme à des jeunes pilotes, il le reconnaît. Il ne perd jamais, il apprend et retient les leçons.

Baptiste-Felgerolles- Trajectoire-2019- Photo-Thierry-Le-Bras

Baptiste-Felgerolles- Trajectoire-2019- Photo-Thierry-Le-Bras

Baptiste apporte des contreparties appréciables à ses sponsors. Il veut que ses partenaires, amis, supporters soient fiers de lui. Cette notion revient souvent dans ses conversations. Elle correspond à ses qualités humaines. Une obsession de récompenser ceux qui l’aident. La garantie qu’il offrira aux sponsors un effet multiplicateur de leur investissement.

Baptiste attire la sympathie. « On a vraiment envie de l’aider », témoigne Gérard Hervé, gérant du Clipper à Saint-Servan.

Le pilote breton dégage un coefficient de sympathie exceptionnel. Une force qu’il sait mettre au service de ses partenaires. Un des avantages du sponsoring sportif réside dans la création d’un sentiment d’appartenance à un groupe. Lors de compétitions, d’animations, d’événements, clients, salariés, fournisseurs se reconnaissent membres d’une même communauté, celle des supporters du pilote pourvu qu’il soit attachant. Soutenir un pilote sympathique et performant crée un climat favorable aux discussions tant à l’intérieur de l’entreprise qu’avec des tiers.

Baptiste-Felgerolles - Yamaha-R6 -2018-Alès-2 - photo-Christian-Dassonneville

Baptiste-Felgerolles – Yamaha-R6 -2018-Alès-2 – photo-Christian-Dassonneville

Le budget de Baptiste Felgerolles est très raisonnable. De nombreuses possibilités s’ouvrent aux partenaires. Baptiste émettra des suggestions de nature à optimiser les actions de communication. Il sait travailler en équipe, fédérer derrière lui, intégrer les idées de ses partenaires, garantir l’efficacité des actions de communication comme celle de son pilotage. Ceux qui le suivent déjà le savent. Ceux qui rejoindront son projet s’en féliciteront.

Vous envisagez de rejoindre ses partenaires ? Contactez-le (cf les liens vers sa page Facebook, son compte Twitter et son site en fin de chronique).

Vous souhaitez simplement l’aider ? N’hésitez pas à lui faire part de vos idées de partenaires potentiels.

Vous pouvez aussi nous laisser un message privé sur le blog. Nous lui transmettrons immédiatement.

QUELQUES LIENS

Le compte Facebook de Baptiste Felgerolles, pilote https://www.facebook.com/felgerolles/

Son compte Twitter https://twitter.com/BFelgerolles21

De l’enfance au premier podium de Baptiste Felgerolles en passant par le diplôme de meilleur apprenti moto de Bretagne puis le titre de lauréat du Prix de l’espérance de la Fondation Bleustein-Blanchet http://circuitmortel.com/2017/11/trajectoire-dun-pilote-moto-breton-baptiste-felgerolles/

Le site de Baptiste Felgerolles http://baptisteracing.com/

Quand DESIGNMOTEUR raconte les 24 Heures du Mans moto https://gotmdm.com/sport/2018/04/live-24h-motos-programme-instant-photos-videos/

Thierry Le Bras

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*