Vous êtes ici : CIRCUITMORTEL » Chronique » Des cabriolets pour l’été

Des cabriolets pour l’été

Vacances, bord de mer, montagne, soleil, plage, bateaux, tennis, apéros, fruits de mer, cocktails, bronzage, séduction, livres, et bien sûr voitures adaptées à l’atmosphère festive. Quoi de mieux qu’un cabriolet pour profiter pleinement du mois d’août ?

Le soleil darde ses rayons sur un paysage enchanteur. Le bureau n’appellera pas aujourd’hui. Les clients non plus. Soit ils profitent des mêmes plaisirs que vous, soit ils exploitent une affaire saisonnière qui les accapare. Le banquier jouit paisiblement de sa villégiature en Espagne. Ou plus loin, car avec tous que nous lui laissons comme agios, frais de fonctionnement de comptes, commissions sur les opérations, il ne va pas se plaindre.

MGA-1600- photo-Thierry-Le-Bras

MGA-1600- photo-Thierry-Le-Bras

Il est temps de profiter de Deauville, Carnac, La Baule, Dinard, Larmor Plage, Saint-Jean de Monts , Biarritz, Saint-Raphaël, Les 2 Alpes, Chamonix ou autre petit coin de paradis qui vous apaise dès que vous franchissez la frontière du bonheur. Vous voilà cheveux au vent, humant la brise marine ou la pureté des sommets au volant de la voiture adaptée à la situation, un cabriolet. Mais quelle décapotable hante vos rêves les plus fous depuis vos jeunes et folles années ?

Une reine d’élégance ?

Les constructeurs et designers ont rivalisé d’audace et d’ingéniosité afin de séduire une clientèle plus ou moins aisée, plus ou moins excentrique, plus ou moins raisonnable.

Mercedes-190-SL - photo-Thierry-Le-Bras

Mercedes-190-SL – photo-Thierry-Le-Bras

La Mercedes 190 SL reflète les valeurs de la marque. Fiable, élégante, sûre. Un peu chère à sa sortie, encore plus maintenant. Son conducteur (ou sa conductrice) ne passera pas inaperçue. Elle a fait rêver des jeunes et des moins jeunes. Pour ma part, elle me rappelle un roman lu quand j’entrais dans l’adolescence (cf http://bit.ly/2dN78Mk ).

Rolls-Royce- Photo-Thierry-Le-Bras

Rolls-Royce- Photo-Thierry-Le-Bras

La Rolls, symbole du luxe, de la monarchie, de la réussite qui s’affiche. Quantité de stars ont roulé en Rolls. Avec une telle auto, visibilité garantie ! Après, dites-vous que ce n’est pas le modèle idéal pour prendre du plaisir sur les petites routes de montagne. N’oubliez pas non plus la différence entre l’Angleterre et la France. Ah, vous ne la connaissez pas encore ? Et bien lorsqu’une Rolls se gare en Angleterre, tous les passants s’approchent afin de l’admirer. En France, ils s’approchent aussi, pour la rayer avec une clé ou un autre objet qui l’endommagera. Pas question de la laisser sans surveillance devant un supermarché, un cinéma, un restaurant…

Renault-Floride- Photo-Thierry-Le-Bras

Renault-Floride- Photo-Thierry-Le-Bras

Abordable à sa sortie. Pas très puissante, pas très sportive, mais si jolie. Une voiture dont la promotion fut assurée par la superbe Brigitte Bardot. Assez rare aujourd’hui, elle reste associée au tourbillon des sixties (cf une autre photo avec BB dans cette chronique estivale http://bit.ly/1vfA3yG ).

Alfa-Romeo-2000-Spider - Photo-Thierry-Le-Bras

Alfa-Romeo-2000-Spider – Photo-Thierry-Le-Bras

Un look d’enfer, un cœur de lionne, des rugissements envoutants, une Alfa Romeo bien sûr. La sœur du coupé Alfa Roméo 2000 GTV Bertone, une bête de couse souvent évoquée dans mes chroniques tant en raison de son design exceptionnel que de ses performances (cf : 1 – un dessin signé Giugiaro  http://bit.ly/2mDBaZj 2 – Une animatrice des courses de côtes des seventies http://bit.ly/2opKKxX )

Une invitation à l’aventure ?

Amateur d’horizons lointains ? Vous vous imaginez roulant en dehors des sentiers battus. Les premiers Dakar vous ont sensibilisés au point de vous imaginer au départ avec un Range Rover ou un Peugeot Dangel. Franchement, j’y ai pensé au seuil des années 80. Comme beaucoup d’autres à la même époque. J’en avais parlé avec mon père qui, ancien scout nostalgique des raids en pleine nature, se voyait bien me naviguer dans cette aventure. J’y voyais en outre l’occasion de consolider les liens père-fils et de l’éloigner de mauvaises influences  (une concubine cupide et sa clique). En approfondissant le dossier, je me suis cependant rendu compte que ça coûtait tout de même très cher et que nos connaissances mécaniques étaient trop faibles pour nous engager dans un tel périple. Il faut savoir rester raisonnable et ne pas dépasser les frontières de son incompétence. J’ai finalement décidé de ne pas faire d’infidélité à mes épreuves de prédilection, les courses de côtes.

Land-Rover - Photo-Thierry-Le-Bras

Land-Rover – Photo-Thierry-Le-Bras

A défaut de pistes africaines, ceux qui cultivent l’amour des grands espaces constateront qu’un Land Rover reste adapté aux raids 4×4 organisés par des clubs. Ces derniers s’engagent à respecter la nature tout en offrant des séances de franchissement intéressantes. En ville par contre, gare à la mauvaise humeur de prétendus écolos beaufo-bobos qui crèveront volontiers les pneus. Vous savez, ces gens qui  jettent leurs mégots sur les trottoirs ou au bord des routes en pleine canicule et laissent les vestiges de leur pique-nique sous les arbres ainsi que sur la plage. Les horizons lointains vous excitent ? A défaut de véhicule tout-terrain, goûtez les remèdes à la soif d’aventure qui gagné les pilotes et les navigateurs hauturiers en 1968 (cf http://bit.ly/2g6fimT )

Mini-Moke - Photo-Thierry-Le-Bras

Mini-Moke – Photo-Thierry-Le-Bras

Plus petite, avec seulement deux roues motrices, la Mini Moke, élaborée sur base d’Austin, ne devint pas le véhicule de prédilection de l’armée de sa Majesté. Elle séduisit par contre des icônes des sixties, à commencer par Brigitte Bardot, ainsi que nombre d’amateurs de voitures amusantes et découvrables ! La Mini Moke, en adéquation parfaite avec la légèreté des vacances sixties (cf http://bit.ly/1i7vkYP )

Jeep-Willys- Photo-Thierry-Le-Bras

Jeep-Willys- Photo-Thierry-Le-Bras

La Jeep mérite un respect infini car, comme le chanta Michel Sardou, « Si les Ricains n’étaient pas là, vous seriez tous en Germanie, à parler de je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui… ». Nul ne sait ce que deviendront nos libertés et notre mode de vie dans les prochains mois, mais le monde libre aura au moins gagné quelques décennies, dont certaines enthousiasmantes, grâce aux boys et à leurs outils de libération dont la fameuse Jeep Willys. J’ai eu l’occasion de rouler en Jeep il y a une vingtaine d’années avec un ami qui pilota et co-pilota en côte et en rallye (jusqu’au fameux Côte d’Ivoire, ex Bandama). Il adorait sa vieille Jeep qu’il utilisait tant aux alentours de chez lui sur le bitume qu’en dehors des chemins carrossables. Franchement, je ne me suis pas senti en sécurité dans cette machine. Le siège ne maintient pas le passager, mieux vaut ne pas penser à ce qu’il adviendra si la Jeep se retourne, la ceinture de sécurité est symbolique (deux points). Quand je vois les images des G.I. embarqués dans des Jeeps sautant sur des bosses, mon admiration pour eux s’accroît encore. La Jeep me rappelle aussi une série de BD découverte dansl e journal Tintin au temps de mon enfance. Les 3 A, trois scouts dont les prénoms commençaient par A, circulaient toujours avec une Jeep qui devenait un personnage de l’histoire. La Jeep, un véhicule de caractère pour amateur d’aventures au cœur bien accroché. Et si vous vous rappelez avec nostalgie le journal de Tintin qui s’intéressait beaucoup à l’automobile, qu’elle soit réelle ou actrice de fiction, un petit clic ICI  http://bit.ly/2bYa2io

Une compétitrice dans l’âme ?

Aujourd’hui, voitures de course et modèles de tous les jours s’éloignent de plus en plus. Les premières visent la perfection en matière de performances pures. Les secondes privilégient les économies de carburant, le volume utilisable, le confort, le silence, de faibles émissions de CO2, tout le contraire de la vitesse et de ses plaisirs intedits… La différence était moins évidente dans les années 50 et 60. Des modèles roulaient au quotidien tout en permettant à leurs propriétaires d’aller chasser le chrono une fois le week-end arrivé.

Ford-Mustang-Cabriolet- Photo-Thierry-Le-Bras

Ford-Mustang-Cabriolet- Photo-Thierry-Le-Bras

1964, la Mustang arrive ! Elle deviendra un mythe. En France, une campagne de communication très réussie l’aide à démarrer sur les chapeaux de roues. Les stars des sixties roulent en Mustang ! Claude François, Dick Rivers, Danyel Gérard, Hugues Aufray, Christophe, Hervé Vilard, Stone & Charden, Frank Alamo, Richard Anthony, Sheila et d’autres encore se laisseront convaincre. Elle crève l’écran en partenaire de Steve McQueen dans l’excellent film Bulitt. Elle accompagne avec classe et charme  Claude Gensac dans Le gendarme de Saint-Tropez. Elle assure une palme d’or à Un homme et une femme nonobstant le jeu soporifique du premier rôle masculin qui finira par se prendre pour un vrai pilote (sans doute ce qu’on appelle se faire son cinéma…). Mieux encore, elle invitera des célébrités à s’engager dans des courses automobiles ! Parmi ces vedettes, un des plus grands coureurs cyclistes de tous les temps, Jacques Anquetil et l’idole des jeunes à cette époque, Johnny Hallyday. Enguerrand Lecesne a parfaitement retracé l’histoire de la Ford Mustang en course dans Mutang en compétition, le pony dans la course (cf présentation ICI http://bit.ly/165MmkQ °). La Mustang fait partie du tourbillon des sixties. Un bon cheval, inoubliable. D’ailleurs, je me permets une confidence. David Sarel, un de mes héros de fiction récurrents, a fait équipe sur une Ford Mustang avec Ronnie Le Mat lors d’une course de VHC. C’était il y a longtemps. Mais je vous raconterai un jour cette épreuve où l’équipage fut soumis à des événements curieux, peut-être paranormaux (un peu comme dans LE PACTE DU TRICHEUR, présenté ICI http://0z.fr/JHYvp ).

Porsche-356-Speedster-modèle-1958- Photo-Thierry-Le-Bras

Porsche-356-Speedster-modèle-1958- Photo-Thierry-Le-Bras

Porche signifie course. La 356 colle à la philosophie de la marque. Aujourd’hui encore, des modèles de cette lignée participent aux plus belles épreuves de véhicules historiques. Au fait, pourquoi 356 ? Parce qu’elle fut le résultat de la 356ème étude de Porsche Büro. Une étude personnelle de Ferdinand Porsche avant la guerre. Un dossier qui se concrétiserait par une voiture de sport sans concession produite de 1948 à 1965. La 356 s’est fréquemment illustrée dans sa catégorie en compétition. Ce fut  au volant d’une 356 Speedster que James Dean débuta en compétition avant d’acquérir la 550 à bord de laquelle il trouverait la mort. Chaque image de 356 me rappelle Jimmy, le géant qui aimait encore plus la course automobile que le cinéma. Si comme moi, vous restez un éternel admirateur, lise cette chronique, A chacun son Jimmy : http://bit.ly/1hKViUh .

J’ai eu le plaisir d’admirer tous les jours un cabriolet Porsche 356 sur le lieu de vacances de ma famille en 1964. J’allais sur mes dix ans. La Porsche appartenait à un voisin J’ai espéré très fort qu’il m’invite à faire un tour à bord de son bolide. En vain. Il n’a pas su comprendre mes regards d’envie ou tout simplement considéré qu’il avait mieux à faire que perdre du temps avec un gamin. Nous étions en caravane au bord de la mer. Lui campait sur le terrain voisin où ses parents avaient installé un chalet. C’était un lieu encore sauvage. Mais j’imagine le succès que la 356 lui assurait auprès des filles dès qu’il garait le speedster en ville ou près d’une plage plus fréquentée. Je suis monté dans plusieurs Porsche depuis et j’ai même eu le bonheur d’en conduire. Il faudrait cependant attendre quelques années avant ma première fois dans une auto sortie de la firme de Stuttgart. Ainsi va la vie : cf http://bit.ly/1iY1Yfh ).

Bientôt d’autres véhicules liés au sport et aux vacances sur ce blog. Vous voulez suggérer un modèle, évoquer un souvenir ? Pas de souci, contactez-nous !

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente l’Aston Martin Wlakyrie https://gotmdm.com/auto/2017/07/aston-martin-valkyrie-red-bull-v12-cosworth/

Une photo, un souvenir, un père, un fils, des courses automobiles, des livres… http://bit.ly/2uRmDv5

Les véhicules du Tour de France parmi les stars de l’été http://bit.ly/2sd9zyG

Une Alfa Romeo 2000 GTV Bertone héroïne d’un roman estival http://bit.ly/1TFRLlK  

L’été du tricheur http://0z.fr/110Cx

Thierry Le Bras

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*