Vous êtes ici : CIRCUITMORTEL » Chronique » Été 1973 : Dinard accueille le départ du Grand National Tour Auto (2/2)

Été 1973 : Dinard accueille le départ du Grand National Tour Auto (2/2)

Suite de la chronique précédente http://bit.ly/1SOgtPT consacrée aux préparatifs de l’épreuve. Car si la Côte d’Émeraude est connue grâce à ses événements nautiques tels la Route Du Rhum ou Cowes-Dinard, elle a aussi accueilli des courses automobiles. Non seulement une des premières épreuves de ville à ville, le Paris – Saint-Malo disputé en juillet 1899 et remportée par Antony sur une Mors, marque disparue depuis. Mais encore le départ du Grand National Tour Auto à Dinard en septembre 1973. Quel dommage que le projet de musée automobile un temps envisagé à Pleurtuit semble avoir… chaviré

Mlles-Chardin-Devin - Fiat-128 - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Mlles-Chardin-Devin – Fiat-128 – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

En cette fin d’été 1973, je jouissais d’une période agréable entre l’obtention du baccalauréat et l’entrée en fac de droit. Et comme j’étais déjà passionné de course automobile et de photo, j’ai vécu les préparatifs du départ comme une fête. De magnifiques bolides de compétition dans un cadre sympathique et sous un soleil estival, que demander de mieux ? Ah si, profiter de l’évolution des technologies depuis cette époque pour partager cette image avec vous sur ce blog, chers amis lecteurs.

Les femmes dans la course

Les femmes ne se limitent pas au rôle de supportrices. Elles prennent aussi le volant et certaines signent de super chronos, notamment en rallye. Mesdemoiselles J. Chardin et Marie-Odile Devin mèneront leur Fiat 128 à une fort honorable 50ème place. En 1974, elles troqueront la Fiat 128 contre une Alfa Roméo 2000 GTV et remporteront à leur tour la Coupe des Dames.

Mmes -Girard-Pénot - Porsche-911-S- 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Mmes -Girard-Pénot – Porsche-911-S- 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

« Des filles et des moteurs » aurait pu titrer Jean Graton (album N° 25 des aventures de Michel Vaillant). Dans l’univers bien réel de Grand National Tour Auto 1973, Mme M-C Girard associée à Mlle M Pénot remportera la Coupe des Dames et finira à la 17ème place au scratch. La Porsche poussait beaucoup plus que la petite Fiat.

Des voitures de tourisme excitantes

A cette époque, Alfa Romeo, BMW, Opel et Ford produisaient des berlines compactes et des coupés qui firent le bonheur des gentlemen drivers. Celui des spectateurs aussi car ces modèles se révélant ultra-performants, des pilotes très rapides les choisirent et offrirent de jolis spectacles lors de leurs chasses au chrono.

D-Pigeon- Alfa-Romeo-2000-GTV - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

D-Pigeon- Alfa-Romeo-2000-GTV – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Dominique Pigeon, navigué par JM Daudin, s’est longtemps battu au sein du peloton de tête en groupe 1. Un tonneau sur le circuit Paul Ricard le fera rétrograder en 45ème position. Dommage pour le pilote vitréen qui démontrera son talent en remportant l’année suivante le volant ACO. Dominique m’a raconté depuis que cette année-là, le parrain du volant était Alain Colas. Le vainqueur de la Transat anglaise 1972 connaissait particulièrement bien la région dinardaise pour avoir préparé son trimaran Pen Duick IV à La Richardais. En 1973, quelques jours seulement avant le Grand National, Alain Colas avait entamé son tour du monde en solitaire en appareillant du port de Saint-Malo à bord de son multicoque « cap-hornisé » et rebaptisé Manureva.

Pivet-Deschamps - Alfa-Romeo-2000-GTV - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Pivet-Deschamps – Alfa-Romeo-2000-GTV – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Il fallait prendre des risques pour pointer parmi les premiers dans la catégorie des 2 litres groupe 1. Les 2000 GTV étaient tout de même 14 au départ. Ci-dessus celle de Pivet et Deschamps.

Arnaud-Rimbert - BMW-2002 - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Arnaud-Rimbert – BMW-2002 – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

D’autant qu’un autre modèle défendait chèrement ses chances dans la catégorie, la BMW 2002 (11 voitures au départ). Ici L’équipage Arnaud – Rimbert  sur BMW 2002 TI. Ils rejoindront l’arrivée à la 46ème place. Les BMW laisseraient la victoire en tourisme de série à une Alfa Roméo 2000 GTV de « Manu » et JP Vacher qui devancera toutes les 3 litres, BMW comme Opel.

Levannier-Ouate - Opel-Commodore GSE -- 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Levannier-Ouate – Opel-Commodore GSE — 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Gourrin-Cantet - BMW-30-SI - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Gourrin-Cantet – BMW-30-SI – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Au départ pourtant, les pilotes de Commodore GSE et BMW 30 SI comptaient bien faire parler la puissance de leurs moteurs sur les épreuves en circuit. Mais rien n’y fit, les 2 litres l’emporteraient cette année-là.

Frimat-Deblaye - Ford-Capri-2600-RS - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Frimat-Deblaye – Ford-Capri-2600-RS – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Les Capri s’annonçaient comme les favorites du groupe 2 (voitures de Tourisme Spécial jouissant d’une préparation plus importante que les groupe 1, tant au niveau de moteur de que de la suspension et même de la carrosserie). Avec une bonne préparation, les Ford Capri 2600 RS groupe 2 étaient capables de performances stupéfiantes. En Championnat d’Europe des voitures de tourisme, elles livrèrent des duels homériques aux BMW 30 CSI. Des pilotes de très haut niveau furent recrutés par les deux constructeurs. Ford eut recours aux talents de Jackie Stewart, François Cevert, Jochen Mass, Hans Stuck, John Fitzpatrick et Gérard Larrousse. Les meilleures Capri développaient 330 cv. Ces autos réalisèrent aux 24 Heures du Mans des temps comparables à ceux des fabuleuses Ferrari Daytona groupe 4 équipées de moteurs V12. Les versions Rallye engagées au Grand National étaient certes moins développées mais tout de même intéressantes à observer et à piloter. Une d’elles s’imposerait logiquement en groupe 2 (Coste-Delval).

Les favoris pour le scratch

Qui allait l’emporter au scratch ? Logiquement une voiture engagée en GT Spécial ou Sport (groupes 4 et 5). Une Porsche ? Une Alpine ?

Seguin-Guglieri De-Tamaso-Pantera - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Seguin-Guglieri De-Tamaso-Pantera – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

A moins que la puissant De Tamaso Pantera engagée en groupe 3 pour Seguin et Cuglieri déjoue les pronostics ? Non, elle n’ira pas au bout.

Striebig-Cristini Porsche-911 - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

Striebig-Cristini Porsche-911 – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Les Porsche groupe 4 se monteront très fortes. La superbe 911 S orange de Striebig et Cristini terminera sur la troisième marche du podium.

C-Pigeon-Gadal - Porsche-Carrera - 1973 - Dinard - Grand-National-Tour-Auto - Photo-Thierry-Le-Bras

C-Pigeon-Gadal – Porsche-Carrera – 1973 – Dinard – Grand-National-Tour-Auto – Photo-Thierry-Le-Bras

Mais la victoire reviendra finalement à l’équipage Claude Pigeon (frère aîné de Dominique engagé sur Alfa) – Jean-Yves Gadal. Leur Carrera RS 2.7 l groupe 3 rendait sûrement quelques chevaux aux plus grosses groupe 4, mais la fiabilité, la régularité et le talent des pilotage la conduiraient à la victoire.

QUELQUES LIENS

DESIGNMOTEUR présente les voitures au départ du Tour Auto 2016 au Grand Palais http://www.designmoteur.com/2016/04/tour-auto-photos-au-grand-palais/

3 photos de course de côte en 1973 http://bit.ly/1lMlhwy

Le sport automobile, la plus belle des fêtes ? Plus que les fêtes traditionnelles pour certains en tout cas… Une problématique au cœur d’un feuilleton en 6 épisodes http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/2015/12/un-feuilleton-hivernal.html

Thierry Le Bras

1 Commentaire

  1. Tristan Coste

    05/01/2017 à 15:26

    Bonjour,

    Superbes photos ! Vous n’auriez pas par hasard des photos de l’équipage Coste-Delval ? Mon père :)

Comments are closed.